La matérialisation du diamant souvenir

Les diamants naturels proviennent depuis des siècles des profondeurs la terre, là où règnent une forte pression et des températures élevées. La fabrication d’un diamant souvenir nécessite la reproduction de ces conditions naturelles. Nous sommes en mesure de le faire grâce à nos machines HPHT (High-Pressure-High-Temperature) conçues spécialement à cet effet.

Cendre à diamant

Le diamant est un minéral et se compose de 99,9% de carbone. Le carbone est agencé dans un réseau de carbone tridimensionnelle. Ce treillis de carbone fait la force et la dureté du diamant. Le carbone est l'élément de la vie.

L’isolation du carbone

L’être humain est composé d’environ 20 % de carbone - l’élément de la vie. Lors de la crémation, une grande partie de ce carbone se dégage.

Cependant, il en reste encore entre 1-5 % dans les cendres. C’est ce reste de carbone que nous isolons dans une première phase.


La cellule de croissance

Le carbone isolé forme la base de la croissance du diamant et il est inséré dans une cellule de croissance spécifique. Cette cellule de croissance est prudemment introduite dans notre machine HPHT.

Croissance des diamants

Afin d’initialiser le processus de croissance, un petit cristal de lancement est inséré dans la cellule de croissance. Tout autour de ce cristal se développe, avec une pression de pression de 6,5 GPa et une température de 1’400° C, le diamant souvenir.

La durée de la croissance est déterminée par la grandeur désirée du diamant. Plus la grandeur du diamant est importante, plus longtemps nous laissons faire le
processus de cellule de croissance. Ensuite, le diamant brut est retiré de la cellule. Le cristal de lancement, qui a initialisé la croissance, est dissous.

Le diamant brut extrait sera taillé et poli manuellement, selon vos voeux, par des spécialistes expérimentés.